Notre histoire

DE 1998 À AUJOURD'HUI

2021
août 6

2021

2021
En 2021, le SunSka festival aurait du avoir lieu les 6, 7, 8 Août sur le Domaine de Nodris à Vertheuil. Malheureusement une deuxième année d’annulation suite aux conséquences du Covid s’est imposait.
2020
août 7

2020

2020
En 2020 le Reggae Sun Ska Festival devient le SunSka Festival, effectivement ces dernières années l’ensemble du public et des professionnels emploient  le nom d’usage « SunSka », c’est d’autant plus cohérent que le festival a toujours eu une ouverture artistique assez large autour du genre reggae, on y trouve chaque année du reggae, du ska, du dub, du rap, du hip hop, de la chanson française…. Et le festival est toujours resté très ouvert aux divers genres musicaux qui l’entourent. Malheureusement la 23ème édition a du être annulé suite à la pandémie du Covid 19. Cependant des concerts ont eu lieu chaque jeudi pendant l’été respectant une jauge de cent personnes et retransmis en ligne.
2019
août 2

2019

2019
Après une première édition sur le domaine de Nodris à Vertheuil, le Reggae Sun Ska Festival semble avoir trouvé le site idéal pour pérenniser l’évènement sur un lieu dédié. De retour sur ce site magnifique, le festival donne rendez-vous pour 3 jours de musique, de bien-être et de partage au cœur du vignoble médocain et des plus belles plages de la côte Atlantique. En plus des concerts on y retrouve le SunSka Village avec de nombreuses animations : sport, yoga, conférences, ateliers pour les enfants… C’est l’expérience Sun Ska ! A l’affiche : Ziggy Marley, Morcheeba, Dub Inc, Patrice, Calypso Rose, Alpha Blondy, Tiken Jah Fakoly etc…
2018
août 3

2018

2018
Le Reggae Sun Ska, est le plus important événement de musiques actuelles de la Gironde. Étendard d’une musique universelle et éprise de liberté, le festival est engagé dans la vie associative et citoyenne depuis plus de 20 ans. Historiquement médocain, le festival se déroule depuis 4 ans sur le campus universitaire de Bordeaux. Cependant le festival est contraint de déménagement une nouvelle fois. Cette décision prise par les maires de Pessac, Talence et Gradignan (les 3 communes territorialement concernées par l’organisation du festival) est motivée par le « Plan Campus », visant à moderniser les installations et la qualité de vie du campus de Bordeaux, qui aurait des externalités négatives telles que l’installation du festival et l’accueil du public serait impossible dès l’été 2018. Nouveau coup de théâtre et coup dur pour l’organisation. Si l’horizon métropolitain du festival est condamné, l’hypothèse d’un retour en Médoc devient une réalité plus rapidement que prévu. Grâce au soutien de ses fidèles partenaires, publics comme privés, l’association réussie la réimplantation du festival sur ses terres d’origines dans le Médoc sur le domaine de Nodris à Vertheuil pour sa 21ème édition. C’est à quelques kilomètres de l’océan, à l’ombre des pins et à proximité des grands châteaux du vignoble, que le Reggae Sun Ska invite à un week-end de détente en famille ou entre amis, dans un cadre naturel accueillant et généreux.  Côté artistes on retrouve : SOJA, Chinese Man, Jimmy cliff, Groundation, Naâman, Touré Kunda, Demi Portion, Havana meets Kingston, Hollie Cook, Channel one sound system, et beaucoup d’autres.
2017
août 4

2017

2017
En 2017 c’est les 20 ans du festival, une belle aventure pour le festival et son public, la « génération sun ska » est en route toujours dans un esprit d’échange, de découverte et de partage. Une édition toujours accompagnée d’animations, de conférences, de moments de détente… 20 ans, le bel âge, l’âge où tout est permis, possible et envisageable. 20 ans d’activisme, d’engagement pour une musique libre. 20 ans de programmation, de stars, de découvertes et de bonnes basses. 20 ans d’organisation, de travail et d’acharnement pour faire vivre un événement à la fois local et international. Un événement qui fait vivre non seulement toute une région, mais aussi une esthétique, une communauté. Le Reggae Sun Ska Festival fût l’une des premières manifestations en France à défendre la musique jamaïcaine, ses influences et son esprit, et a permis de démocratiser une musique trop souvent mise de côté. Cette 20ème programmation est, comme toujours, une programmation de qualité, pleine d’audace et de nouveautés, mais aussi pleine de classiques et de noms incontournables, à commencer par UB40, Ky-Mani Marley, Steel Pulse ou encore Tryo, etc… Un bel anniversaire dans l’histoire du festival avec 65 000 spectateurs présents pour fêter ça.
2016
août 5

2016

2016
2016, le site est maitrisé,  des animations se rajoutent, un village asso et un marché artisanal diversifié. Le soleil est au rendez-vous, et sur scène on retrouve en autre Damian Jr. Gong Marley, Fat Freddy’s Drop, Dub Inc, la scène Dub Foundation fait un carton…Une édition qui se déroule bien autant pour les festivaliers que l’organisation. Le public répond de plus en plus présent !
2015
août 7

2015

2015
En 2015, l’ampleur du festival est réduite, retour à 3 jours et 4 scènes. La nouveauté c’est la mise en place d’animations : sport, conférences, yoga, jeux…. Les installations sur le camping sont améliorées ainsi que l’accueil des festivaliers. Côté scènes, Jimmy Cliff, Stephen Marley, Groundation mais aussi Asian Dub Foundation et beaucoup d’autres…Un orage éclate le vendredi soir, mais il est 2H du matin et la soirée se termine, ouf ! Un peu de pluie le lendemain mais cela n’arrête pas l’organisation. Un public en hausse sur cette édition qui réconforte l’équipe après une année très difficile et un vrai combat pour permettre la survie du festival.
2014
juillet 31

2014

2014
Après la tempête sur Pauillac et l’annulation d’une soirée sur trois, le festival est mis à mal financièrement et le site de Pauillac est fragilisé. En 2014, La Communauté Urbaine de Bordeaux propose à l’association d’investir le campus universitaire qui a toutes les infrastructures nécessaires pour accueillir les festivaliers et organiser la 17ème édition. C’est un énorme changement, né en médoc au milieu des vignes et proche de l’océan, le festival migre alors dans un milieu urbain, Bordeaux ! L’équipe fait un gros travail sur l’agglomération bordelaise, envers les riverains, les institutions, les universités qui accueillent l’évènement, et met en place la nouvelle implantation du festival. L’accessibilité est d’une praticité incroyable par rapport au médoc, et les infrastructures permettent une meilleure logistique. Une édition ambitieuse est alors lancée sur 4 jours avec 6 scènes et 96 artistes programmés, un vrai pari ! Malgré de grands noms comme Shaggy, Madness, Bunny Wailer, Tiken Jah Fakoly, malheureusement les préventes ne décollent pas, le public n’est pas au rendez-vous, les fidèles qui appréciaient le cadre sauvage du médoc n’ont pas suivi et les bordelais ne sont pas là ! C’est la plus grosse perte financière de toute l’histoire du festival, c’est très dur ! Mais l’équipe de passionnés reste soudée, combative et monte un plan de redressement pour relever le festival. Les partenaires soutiennent et c’est aussi grâce à eux que le futur a pu être envisagé.
2013
août 2

2013

2013
Après une édition record, pour la 16ème édition l’objectif est de mieux gérer l’accueil et l’affluence des festivaliers. Cependant il y a bien un critère qui ne peut être maitrisé, c’est la météo. 6 jours avant l’ouverture des portes, une tempête ravage Pauillac. Le cloché de l’église s’effondre, sur le site du festival, les installations volent en éclat. Les deux tiers des arbres sont au sol, tout est à reconstruire, à ce moment là le festival est remis en cause pour cette année. Mais tout le monde se relève les manches, un élan de solidarité extraordinaire s’opère autour de l’équipe pour remettre le site en état. Le jour J, Météo France annonce une alerte orange sur le département. Le préfet de la Gironde se déplace sur le festival et prend la décision de ne pas ouvrir le premier jour, en raison d’un nouvel avis de tempête. Plus de 20 000 festivaliers sont déjà présents à Pauillac, obligation de les évacuer à l’aide de navettes sur le parc expo de Bordeaux en partie, les festivaliers restant trouveront refuge dans le hangar de Rothschild attenant au festival. Alors que certains artistes sont déjà présents tel que Tryo, les autres sont prévenus en route pour qu’ils fassent demi-tour. C’est une rude épreuve… mais heureusement le festival ouvrira tout de même les deux autres jours.
2012
août 3

2012

2012
Une grosse édition s’annonce, les têtes d’affiche sont Damian « Jr. Gong » Marley, date unique en France, et Jimmy Cliff. 85 000 spectateurs sont accueillis sur les 3 jours, la plus grosse édition de l’histoire du festival. Les shows se succèdent et Damian Marley n’est toujours pas arrivé. Un de ses bus est tombé en panne au niveau de Tours ! L’équipe trouve des vans à louer sur Paris, et envoie en urgence une équipe pour récupérer les musiciens et l’équipe de Marley. L’ordre de passage des groupes change et ils arrivent juste à temps pour jouer ! L’équipe n’ose pas imaginer l’annulation de cette tête d’affiche tant attendue, une émeute assurée. Damian Marley décide de passer une journée de plus sur le festival et prend le micro sur la petite scène avec Stone Love où seulement 1000 privilégiés vivront un moment unique et magique !